Ce vendredi 1er mai, à l’occasion de la fête de l’Agriculture et du Travail, le garant de la bonne marche des institutions a réservé une grande partie de son discours au secteur énergétique du pays.

Au cours de son intervention, Jovenel Moïse a donné une explication un peu floue sur le rationnement drastique en électricité que connait le pays actuellement. Pour lui, c’est du boycottage.

« Il n’est pas possible que certaines zones de Port-au-Prince ne soient pas alimentées en électricité pendant cinq ou six jours, alors que l’ED’H dispose de 45 circuits au total et peut produire entre 70 et 75 MW », a-t-il dit, précisant que cette production peut alimenter 1/3 de ses circuits. « Gen yon ti mo yo rele bòkotaj », a murmuré le chef de l’Etat, sans en dire plus.

Pourtant, le locataire du palais national a réitéré son engagement à fournir de l’électricité dans le pays en dépit du fait, dit-il, qu’un petit groupe jure de faire basculer ce projet tant chéri, qu’il a comparé à une femme en mal d’enfantement.

Pour sauver cette femme en détresse (son projet) que des individus veulent à tout prix boycotter, le premier citoyen de la nation menace de s’armer de bistouri. « Si l’accouchement ne peut pas être fait de façon normale, la population haïtienne doit s’attendre à une intervention chirurgicale », a t-il prévenu, en exhortant le ministre des Travaux publics de continuer à travailler pour mieux contrôler la distribution de l’électricité dans le pays.

Jovenel Moïse, si déterminé dans son projet d’électrification, mise encore sur les 150 millions de dollars de Taïwan. À ce propos, il a souligné que des hauts gradés du pays ont concocté un plan pour bloquer le décaissement de ce fonds. Désormais, seul au poste, il a promis de tout faire afin de bénéficier de ce soutien financier taïwannais pour pouvoir arranger le réseau électrique de Port-au-Prince, vieux de plusieurs dizaines d’années.

The post Jovenel Moïse menace de prendre son bistouri pour accoucher l’électricité appeared first on Haiti24.

Leave a comment

Your email address will not be published.