Mercredi 17 juin 2020 ((rezonodwes.com))– Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a appris avec stupéfaction la terrible nouvelle de l’assassinat crapuleux de l’éducatrice de carrière, Farah Martine Lhérisson, ainsi que son époux, Lavoisier Lamothe.

Cet acte révoltant et criminel doit interpeller toutes les forces vives du pays sur le degré grandissant de la violence gratuite sur les citoyens et citoyennes, endeuillant et affectant les familles haïtiennes. Il est sans doute venu le temps de faire un front commun afin de dire non à l’inacceptable.

Le MENFP condamne avec la dernière rigueur l’assassinat de cette enseignante émérite qui a servi la République et a travaillé comme cadre au ministère de l’Education nationale. Directrice de la Formation et du perfectionnement, elle avait fait preuve d’un grand sens de responsabilité et d’éthique.

Le MENFP salue sa mémoire et se souviendra de sa fougue et de son engagement pour la revalorisation du métier d’enseignant.

Le MENFP invite les autorités policières et judiciaires à diligenter rapidement une enquête afin d’identifier les criminels qui ont commis ce double meutre, de les poursuivre en justice et de les condamner.

Bureau de communication

Leave a comment

Your email address will not be published.