Vendredi 3 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Ce jeudi à minuit, la campagne électorale en République dominicaine pour les élections présidentielles et législatives de dimanche, a pris officiellement fin.

Cette démarche a mis également un point final à un véritable prosélytisme qui ignorait la distance sociale et les mesures sanitaires mises en place par les autorités pour prévenir la propagation du coronavirus ne cessant de monter en flèche.

À partir du vendredi, il est interdit de réaliser des activités à des fins électoralistes, d’organiser des spectacles publics dans des locaux ouverts ou fermés, des manifestations ou réunions publiques à caractère politique, des incitations, de la propagande électorale par la presse radiophonique et télévisée, des avis, des affiches, des rideaux et autres moyens similaires, conformément à l’article 155 de la loi électorale 15-19.

De plus, l’article 214 de la même loi indique que la vente de boissons alcoolisées est interdite le samedi. « A partir de vingt-quatre (24) heures avant l’élection, aucune boisson alcoolisée ne peut être vendue ou distribuée à quelque titre que ce soit jusqu’à douze heures après la fin du vote », stipule le texte.

Leave a comment

Your email address will not be published.