Monday, January 18, 2021
Ann ret konekte ak Peyi w


Vidéo – Arrêtés en folie : aux Gonaives, un des agents exécutifs intérimaires très remonté contre Jovenel Moise pour avoir « sans consentement » choisi son nom

By admin , in ACTUALITÉS , at July 12, 2020 Tags: , , ,

Ma photo a été publiée dans de mauvaises conditions à cause d’une décision maladroite, affirme Henriquez Auguste de la Société Civile des Gonaives.

Gonaives, samedi 11 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–« J’ai convoqué la presse pour protester contre l’affichage de ma photo d’identité parmi les 3 nouveaux agents exécutifs intérimaires de la Municipalité des Gonaives » a déclaré Henriquez Auguste, président de la Société Civile dans le Haut Artibonite.

M. Auguste, très mécontent du choix de sa personne qui a été fait par l’apprenti-dictateur haitien, « sans son consentement », a toutefois indiqué qu’au départ de M. Neil Latortue de la Mairie des Gonaives, c’était une obligation de pourvoir à son remplacement, car la continuité de l’Etat doit être assurée. Il a ajouté pour signifier son plein rejet du poste inconstitutionnel et illégal d’ « Agent exécutif intérimaire » que c’est bien malheureux qu’un élu laisse son poste à la fin de son mandat sans pouvoir le confier « à un autre élu » issu d’élections.

« La situation actuelle a trop duré, il faut renverser ce système » a appelé le dirigeant de la Société Civile, Henriquez Auguste tout en critiquant « nos comportements démagogiques« . « Nou gen kèk tan nap fè démagoji » a-t-il indiqué en substance.

A rappeler que le nouveau cartel d’agents exécutifs intérimaires municipaux des Gonaives, selon des informations circulant sur les réseaux sociaux, serait un choix des majòjon de Bouclier, un allié inconditionnel du régime PHTK n’ayant encore tenu depuis octobre 2015, aucune élection crédible en Haïti et ceci à tous les niveaux.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *