Monday, January 18, 2021
Ann ret konekte ak Peyi w


Vidéo – Armes au poing – Environ une centaine d’Haïtiens arrêtés tôt vendredi matin à Dajabon par des soldats dominicains

By admin , in ACTUALITÉS , at July 18, 2020 Tags: , ,

Une caravane pour un changement de vie composée de 51 hommes, 25 femmes et de 20 enfants a tenté vainement de traverser la frontière avant le lever du soleil du jour. Ces 96 haitiens ont cherché désespérément à fuir l’enfer d’Haïti à cause des gangs armés par le pouvoir, selon Raynold Georges, qui sèment la terreur en toute impunité et font augmenter d’un cran l’insécurité dans le pays, à l’approche de la fin du régime autoritaire de Jovenel Moise, le 7 février 2021.

Où est donc passé le ministère haitien des Affaires Etrangères et de Propagande Internationale ou encore un certain ministère fictif des Haïtiens Vivant à l’Etranger ?

Samedi 18 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Les membres du Corps Spécialisé pour la sécurité des frontières terrestres (CESFRONT) ont arrêté tôt vendredi matin à Dajabon 96 ressortissants haïtiens qui tentaient d’entrer illégalement en République Dominicaine. La caravane des immigrés sans papiers était composée de 51 hommes, 25 femmes et 20 mineurs.

Durant cette opération qui a permis de détecter la présence illégale de ces ressortissants haitiens dépassant la ligne frontalière, des drones et des véhicules tout-terrain basés dans la région de Dajabon, ont été utilisés. Ces derniers jours, a mentionné une note de CESFRONT, des centaines d’Haïtiens ont été arrêtés et renvoyés dans leur pays après avoir tenté de pénétrer dans différentes parties de la frontière terrestre.

Ces opérations ayant permis la capture de 96 haitiens, en une seule matinée, font partie du renforcement de surveillance de la frontière dont la fermeture a été ordonnée par le Lieutenant Général Rubén Dario Paulino Sem, ERD, Ministre de la Défense.

Pour sa part, le Directeur Général du Cesfront a assuré que ses membres continueront à effectuer ces manœuvres pour contrer l’immigration clandestine, la contrebande, le trafic de drogue et autres activités illégales dans la zone frontalière.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *