Clôture du forum de deux jours  sur la  Sécurité

Le  forum de deux jours  sur la  Sécurité, le dialogue politique et la bonne Gouvernance organisé par le Haut Conseil de Transition a pris fin ce mercredi.

Lors de son allocution, le premier ministre Ariel Henry  donne la garantie que son gouvernement prendra en compte les points de vue et propositions partagées dans ses prises de décisions sur l’insécurité.

Le docteur croit toutefois qu’il faudra davantage de consensus à fin de résoudre ce problème épineux.

Ariel Henry appelle les membres du HCT à la mise en œuvre des autres chantiers tels la mise en place du Conseil Electoral Provisoire et la réforme constitutionnelle.

« La première tâche du prochain CEP sera d’organiser une consultation populaire en vue de valider les modifications apportées. Cette étape nécessaire et indispensable devra être franchie, dans un court laps de temps, parce que l’organisation des élections générales en dépend », a déclaré le premier ministre Ariel Henry, dans son discours de circonstance.

Par ailleurs le chef du gouvernement révèle qu’il n’a jamais sollicité l’’intervention militaire dans le pays.

A l’instar de la présidente du haut conseil de transition, le docteur soutient que les forces de l’ordre peuvent faire face à la situation sécuritaire du pays.

Toutefois, elles auront besoin d’un accompagnement fait-il savoir.

« Oui, il nous faut augmenter les effectifs de la PNH et la doter d’un système de renseignement adéquat. Oui, nous devons mobiliser davantage de ressources financières pour payer nos forces de l’ordre, les équiper et les former », a indiqué le premier ministre.

Notons qu’il n’y avait aucun avis d’expert lors du déroulement de ce forum dans lequel l’insécurité était pourtant au centre des discussions. Les deux journées de débats se terminent, mais tout le monde reste dans l’attente de la prochaine étape qui sera entreprise par le Haut conseil de transition.

Ce ne sont que les participants ayant reçu l’invitation préalablement qui s’étaient réunis en atelier pour échanger entre eux sur des thématiques proposées par les organisateurs avant de les présenter au grand public, constitués par des diplomates, des acteurs de la société civile et des partis politiques dont des signataires de l’accord du 11 décembre 2021. …

Lors du premier jour le débat concernait exclusivement la question sécuritaire. Et lors du deuxième, les discussions étaient plus axées sur la politique. Ce mercredi, C’est à l’issu de l’atelier sur des questions comme la révision constitutionnelle, le lancement du processus électoral entre autres, que s’est tenu une « déclaration conjointe » des représentants de plusieurs départements du pays. 

Le coordonateur technique du Forum, le Docteur Joseph André Gracien Jean, souligne que les réflexions produites par les participants seront analysées par des experts.

The post Clôture du forum de deux jours  sur la  Sécurité appeared first on METROPOLE.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *