Le chef de la Police complice d’un caïd selon le RNDDH

Le Réseau National de Défense des Droits humains (RNDDH) accuse le chef de la Police, M. Frantz Elbe, d’être de connivence avec le chef de gang Vitelhomme Innocent.
Mme Marie Auguste Ducenat explique avoir transmis aux autorités sécuritaires haitiennes des indices sur ces graves accusations.

Le RNDDH enquête sur des plaques minéralogiques service de l’état et officiel dans le cortège de ce chef de gang.
De plus des informations font état de la visite d’un convoi de véhicules officiels dans le fief de Krazé Barrière le 16 juillet 2023. L’orgsnisation de défense des droits humains note, qu’après ladite réunion, les exactions du gang se sont intensifiées dans les communes de Croix des Bouquets, Tabarre, Pétion Ville et Delmas.
Ces communes sont livrées à ce gang il n’y a eu aucune intervention des forces de l’ordre, constate le RNDDH.
Seule une connivence entre les policières et le chef de gang peut expliquer l’arrogance des bandits, soutient Mme Ducenat.

De plus l’orgsnisation accuse le chef de la police d’avoir donné l’ordre d’utiliser le gaz lacrymogène pour chasser les déplacés de Tabarre.

LLM / radio Métropole Haïti

The post Le chef de la Police complice d’un caïd selon le RNDDH appeared first on METROPOLE.