Crise des opiacés : la justice américaine valide une faillite qui ampute l’indemnisation des victimes

Apès s’être déclarée en faillite, Mallinckrodt Pharmaceuticals, qui devait rembourser 1,7 milliard de dollars aux victimes, ne versera finalement que 700 millions.Apès s’être déclarée en faillite, Mallinckrodt Pharmaceuticals, qui devait rembourser 1,7 milliard de dollars aux victimes, ne versera finalement que 700 millions.

L’article Crise des opiacés : la justice américaine valide une faillite qui ampute l’indemnisation des victimes est apparu en premier sur Radio Télévision Caraïbes.