Les entrepreneurs du sud veulent sortir de l’enclavement 

La société civile dans la péninsule sud est vent debout contre les autorités gouvernementales haitiennes qui ont interdit le débarquement d’un navire transportant plus de 3 000 tonnes de ciment. 

En provenance de la Colombie, le bateau avait accosté dans la matinée du jeudi 2 novembre 2023 au port international de Saint Louis du sud.

La chambre de commerce du sud a mis en garde contre toute velléité de barrer la route aux entrepreneurs, confrontés à d’énormes difficultés en raison du contrôle de Martissant par des gangs armés.  Les entrepreneurs et les commerçants voient dans la reprise des activités du port de Saint Louis une bouffée d’air frais.

Les habitants de Saint Louis ont exprimé leur colère et indignation en bloquant la route nationale numéro 2.

Le port de Saint Louis permet de désenclaver la péninsule ce qui aura pour conséquence directe une baisse des prix des produits.

De nombreux spécialistes avaient indiqué que la réouverture des ports dans les régions est indispensable pour combattre la pénurie de produits alimentaires et de matériaux de construction résultant de la fermeture de la frontière. 

Les ports de Petit Goave, de Saint Marc, de Port-de-Paix etc… pourraient, moyennant des ajustements, réduire à néant la dépendance vis à vis de la République Dominicaine.

LLM / radio Métropole Haïti 

The post Les entrepreneurs du sud veulent sortir de l’enclavement  appeared first on METROPOLE.