Le CPT adopte une présidence tournante

Le Conseil présidentiel de transition d’Haïti, établi fin avril, a décidé vendredi d’adopter une présidence tournante et des décisions prises à la majorité qualifiée, 5 voix sur 7 contre 4 sur 7 auparavant. Cette mesure vise à éviter la polarisation et à favoriser un consensus parmi ses membres. Selon cette résolution, Edgard Leblanc Fils sera le premier président du Conseil, suivi de Smith Augustin, Leslie Voltaire, et Louis Gérald Gilles, chacun pour une période définie.

Dans un climat politique tendu, le Conseil de Transition s’engage à assurer une gouvernance stable et inclusive. Cette rotation vise à garantir une répartition équitable du pouvoir et à offrir à chaque membre du Conseil l’opportunité de diriger, renforçant ainsi sa légitimité et favorisant une prise de décision collective au bénéfice national, explique le CPT.

La nécessité d’agir rapidement et efficacement pendant la période de transition de 21 mois est nécessaire pour la mission confiée à chaque conseiller assumant collectivement la présidence de la République. Les décisions clés incluent l’élection du Premier Ministre, des membres du Gouvernement, du Conseil électoral provisoire, des directeurs généraux, des ambassadeurs, des consuls et des commandants des forces publiques.

Face à des défis majeurs et une situation sécuritaire précaire dominée par la montée en puissance des gangs armés, le Conseil prépare le terrain pour des élections présidentielles au plus tard en février 2026. Le déploiement d’une force multinationale dirigée par le Kenya pour restaurer la sécurité en Haïti débutera le 26 mai prochain.

Marvens Pierre

The post Le CPT adopte une présidence tournante appeared first on METROPOLE.