Ils ont brûlé Kita Nago

Dans la soirée du 10 au 11 juillet 2019, des individus non identifiés ont mis le feu au bois Kita Nago, à Ouanaminthe (Nord-est d’Haïti), a appris la rédaction de Loop Haiti. 
Fin de parcours pour ce bout de bois symbolisant l’union, transporté, du 1er au 23 janvier 2013, sur plus de 700 kilomètres, par une foule d’hommes et de femmes volontaires depuis la commune des Irois (Grand-Anse) jusqu’à Ouanaminthe (Nord-est). Dans la soirée du 10 au 11 juillet 2019, six ans plus tard, Kita Nago a été incendié. Un acte condamné par des habitants de la zone.
C’était l’euphorie en janvier 2013. De nombreux articles de presse, des émissions et des réflexions ont été consacrés au symbolisme de Kita Nago, ce bois à travers lequel Harry Nicolas, dit Mèt Fèy Vèt, voulait montrer “la force de l’union”. “Bwa a” passait de ville en ville, jour et nuit, à chaque fois sur les dos de nouveaux volontaires, jusqu’à atteindre sa destination. Claude Bernard Sérant l’avait même présenté comme “le bois consolateur” dans un article dans le Nouvelliste.
Les auteurs de l’incendie de Kita Nago n’ont pas été identifiés. Mais certaines personnes profitent du moment pour rappeler que depuis l’installation de ce bois le 23 janvier 2013, dans la commune de Ouanaminthe, des groupes de croyants avaient toujours manifesté leur volonté de s’en débarrasser, vu que ce dernier, dans lequel croyaient bon nombres de riverains, représentait un symbole d’idolâtrie

Moïse en consultations pour la formation d’un nouveau gouvernement

« Le pays se trouve confronté à des moments difficiles depuis le renvoi, le 18 mars dernier de l’ancien Premier ministre Jean-Henry Céant par les députés. Il nous faut un gouvernement pour débloquer la situation. Et, de fait, j’ai engagé des consultations afin de doter le pays d’un nouveau gouvernement d’ici peu le Parlement haïtien a été consulté à cet effet », a indiqué le chef de l’Etat.
Le président de la République Jovenel Moïse a fait ses déclarations lors d’une « réception amicale » de trois des Grenadiers au Palais national, mardi 09 juillet 2019 pour saluer la performance de la sélection nationale dans la quinzième édition de la Gold Cup qui s’est tenu aux Etats-Unis d’Amérique, à Jamaïque et au Costa Rica.
Le locataire du Palais national s’est inspiré de l’œuvre remarquable des joueurs de l’équipe nationale pour lancer un énième appel au dialogue, le seul moyen selon lui, qui peut déboucher à une issue à la crise. « Lorsque nous, les Haïtiens, décidons de nous unir, nous pouvons faire des miracles » a sermonné le président en présence de Duckens Nazon, Steven Saba et Donald Guerrier.
« J’ai toujours fait la promotion du vivre-ensemble depuis le premier jour de ma campagne électorale jusqu’à mon ascension au pouvoir » a fait savoir Jovenel Moïse à qui il est reproché son incapacité à s’attabler avec les acteurs politiques en raison notamment de la surdité dont il a fait toujours fait preuve lors des tentatives de dialogue.
Rappelons par ailleurs que depuis la chute de Jean-Henry Céant, deuxième Premier ministre de Jovenel Moïse, ce dernier a du mal à former un nouveau gouvernement. Plusieurs tentatives d’organisation d’une séance de ratification de la déclaration de politique général de Jean Michel Lapin ont déjà échoué au Sénat de la République.

Et BélO reprend du service avec son 6e album "Motivasyon"

“Motivasyon” est le titre du 6e album de Jean Bélony Murat, connu sous le nom de BélO. Longtemps qu’on n’a pas entendu de ses nouvelles, l’artiste était donc en train de travailler sur son 6e bijou, un nouveau-né de son répertoire. Sorti le mercredi 10 juillet, cette nouvelle création du lauréat du Prix RFI Découvertes 2006 est sa façon à lui de redonner espoir à la jeunesse haïtienne.
Une production de Asan Studio et de Jael Auguste. Ce nouvel opus du chanteur, publié cinq ans après le Best of “BélO dizan”, renferme des récits relatant la vie de l’auteur. Ils sont répartis en dix titres. S’adressant aux jeunes particulièrement, c’est aussi une façon pour BélO de se mettre à nu à travers les morceaux qu’il propose.
“Il y a, par exemple, un titre sur lequel je parle de mon enfance, de mes origines, des moyens et surtout de la volonté de réaliser ce que j’ai pu construire” explique la star.
Durant son retrait de la scène, BélO ne s’est pas contenté de prendre du temps pour lui et de se consacrer à sa famille; l’auteur de “Jasmine” détient désormais son propre studio d’enregistrement et en fait profiter les jeunes avec du potentiel.
Disponible sur toutes les plateformes légales en ligne, Motivasyon est au prix de $10. Une tournée sera entreprise à partir du 18 juillet 2019 au Lincoln Center, aux Etats-Unis, où l’album sera présenté pour la première fois.
Aucune date n’est encore retenue pour une vente signature en Haïti mais l’artiste, empêché jusque-là par la situation socio-politique de sa terre natale, y pense sérieusement.

Twitter fonctionne à nouveau après avoir été touché par une panne

Twitter était en panne jeudi un peu partout dans le monde, le site affichant un message d’erreur depuis environ 19H00 GMT.
L’étendue de la panne n’était pas connue mais un rapide tour d’horizon auprès des bureaux régionaux de l’AFP en Amérique du nord, en Amérique du sud et en Europe montrait que l’accès au réseau était impossible.
“Nous enquêtons à l’heure actuelle sur les problèmes que rencontrent les gens pour se connecter à Twitter. Nous vous tiendrons informés de ce qui se passe ici”, a indiqué une porte-parole de Twitter.
“Un problème technique est survenu”, indique le message en français quand on tente d’accéder au réseau social. “Merci de l’avoir remarquée (sic). Nous allons la corriger pour un retour rapide à la normale”.
Ironie du sort, cette panne de Twitter intervient au moment même où Donald Trump — lui-même un usager avide du site — tient à la Maison Blanche un “sommet” visant à dénoncer la “malhonnêteté” des réseaux sociaux, coupables à ses yeux de collusion avec ses adversaires démocrates.

Brésil 2019 : les petits Grenadiers dans le groupe C avec la France

Le tirage au sort de la coupe du monde des moins de 17 ans a eu lieu ce matin à Zurich en présence de plusieurs hauts fonctionnaires de la FIFA. La sélection haïtienne se retrouve dans le groupe C en compagnie de la France, le chili et la Corée du Sud
Douze ans après leur première participation au mondiale U-17, les petits Grenadiers reviennent cette année parmi l’élite du football et vont se frotter avec les grands du 26 octobre au 17 Novembre 2019. Comme en 2007, la sélection haïtienne partage son groupe avec les Français qui ont la faveur des pronostics pour remporter le groupe C.
Toutefois, les hommes de Webbens Princime n’ont pas fait tout ce beau parcours pour se faire éliminer dès le premier tour. D’autant plus que les Grenadiers ont un compte à régler avec les Bleuets sur qui ils ont buté en phase de poule en 2017. En effet, Haïti avait inscrit un but que l’arbitre, Eddy Maillet avait décidé d’annuler. Avec ce but, les Grenadiers auraient remporté le match (2-1) et terminé le groupe avec 3 points.
Haïti débute la compétition contre la Corée du Sud le 27 octobre prochain avant d’affronter le Chili le 30 octobre pour finalement s’opposer contre la France le 2 novembre dans un match au parfum des revanches pour les Grenadiers.