Monday, October 26, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti-RD : Rappel à l’ordre du MAEC à la suite de l’incident impliquant un véhicule diplomatique haïtien


Le Ministère des Affaires étrangères et des Cultes tape du poing sur la table à la suite de l’incident survenu à la frontière haitiano-dominicaine le 16 janvier dernier. Le journal Listín Diario révèle en effet qu’un diplomate haïtien avait été arrêté pour avoir transporté des migrants sans papiers en République dominicaine.

En réaction, la Chancellerie haïtienne écrit à l’Ambassade d’Haïti et aux quatre missions diplomatiques en territoire voisin. Elle les invite à prêter attention à l’usage fait par les chauffeurs des véhicules mis à leur disposition.

À ce propos, la Chancellerie demande aux Chefs de mission de prendre les dispositions appropriées afin de prévenir tout usage abusif ou illicite du matériel roulant. Elle rappelle aussi à ces missions l’obligation faite aux personnels de toute catégorie par les conventions internationales en la matière de respecter scrupuleusement les lois de l’État accréditaire”, soutient le Ministère dans une circulaire.

L’institution dirigée par Bocchit Edmond va plus loin en demandant que les fautifs soient punis et démis de leur fonction.

Joint au téléphone par la rédaction de Juno7, le Chancelier haïtien a démenti l’information selon laquelle un diplomate haïtien a été interpellé. Les autorités dominicaines avaient plutôt arrêté le chauffeur du véhicule, selon les précisions de Bocchit Edmond. C’est dans cette perspective que l’institution a émis cette circulaire demandant aux chefs de mission de prendre les mesures nécessaires pour empêcher un usage illégal des véhicules à leur disposition.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *